Puissance d’un photo-langage … point de départ d’un nouveau projet de vie

Et si je vous racontais cette séance de coaching de mai 2016 : « imagine-toi en mai 2026 et raconte-moi ce qui s’est passé 10 ans plus tôt ? »

« J’étais parti avec l’envie d’entreprendre utile et de rendre le monde meilleur ! J’avais l’ossature générale du projet et avais déjà entrouvert quelques portes … et il allait encore falloir en ouvrir des portes ! J’étais prêt à m’engager sur le chemin de l’entreprenariat sans craindre le froid et la rigueur de l’hiver, les préjugés, les objections, la solitude, les nouvelles règles du jeu. Il allait falloir faire preuve de sérieux sans se prendre au sérieux, jouer des (dés)équilibres et apprendre à se relever en ayant l’œil vif et l’oreille tendue, en me nourrissant de l’expérience de chacun tout en préservant mon libre arbitre. Ancré dans le sol, je ressentais la chaleur du sable et la douceur de ses grains. J’étais présent à la réalité du moment, enthousiaste et confiant dans l’avenir. Le vent me portait, le soleil illuminait mon chemin, le flux et reflux de l’océan rythmaient mes pas. Je suscitais la curiosité et ne laissais pas indifférent. Je voyais parfois dans le regard des autres : surprise ou amusement, doute ou suspicion. En tout cas, je marquais les esprits. Je voulais regarder le monde sous un angle différent tantôt en plan serré, tantôt en plan large, tantôt figeant une image, tantôt la rendant dynamique, mouvante, adaptée au monde qui m’entoure et aux gens qui le composent. Je voulais m’imprégner complètement de mon environnement pour m’y sentir vivant, engagé, source de joie, de rythme, d’esthétique, d’harmonie collective et d’innovation / créativité permanente. Tout cela, je le faisais aussi pour trouver la quiétude d’un embarcadère accueillant, véritable invitation au voyage, à la découverte du monde … dans le respect d’un équilibre subtil entre ma vie professionnelle et ma famille. Disposer de temps pour moi, pour les autres, pour mes amis, pour ma famille ; ce temps si précieux que j’avais envie d’investir pleinement. » 

 

 

Un entrepreneur

 

 

Un socle de valeurs

 

 

Une approche optimiste

Fermer le menu